Je fais la chasse aux perturbateurs endocriniens : où en trouve-t-on au quotidien ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances ayant des impacts sur les fonctions hormonales des êtres vivants. Chez les êtres humains, les perturbateurs endocriniens agissent sur le cerveau, la thyroïde, les organes reproducteurs, mais aussi sur les appareils digestifs. C’est pour cela que ces substances peuvent avoir comme conséquences sur l’homme comme l’infertilité, dysfonctionnement hormonal divers, et pouvant même aller jusqu’au cancer. Par rapport à cela, il est impératif d’éviter tous produits avec perturbateurs endocriniens.

Les produits ménagers et produits cosmétiques

Parmi les produits les plus pointés du doigt en ce qui concerne les perturbateurs endocriniens, les produits ménagers et les produits cosmétiques sont en tête de listes. Et ceci touche aussi les produits pour nourrissons, bébés, enfants et adolescents. Pourtant, ce sont les sujets les plus réceptifs pour absorber ces substances.

Si les parabens ont déjà été enlevés par beaucoup d’industriels dans la composition de leurs produits, il reste encore beaucoup de substances qui sont des perturbateurs endocriniens. Rien que les emballages des produits qui sont fabriqués en plastique sont des perturbateurs endocriniens, car il faut savoir que les bisphénols sont classés dans cette catégorie. Si le bisphénol A est interdit, les autres types de bisphénol sont encore autorisés, car jugés pas nocifs par les autorités, pourtant, même à faible dose, les perturbateurs endocriniens peuvent toujours agir sur le corps humain.

Les meilleurs options pour éviter tout effet nocif des perturbateurs endocriniens, il vaut mieux faire soi-même ses produits ou choisir des produits dans des commerçants ayant comme philosophie la protection de l’environnement, comme les adeptes du zéro déchet.

Les objets en plastiques sur la barre de accusés en tant que perturbateurs endocriniens

Chacun sait l’effet du plastique sur l’environnement. Mais à part cela, les objets en plastiques sont aussi composés de substances pouvant être des perturbateurs endocriniens. A cause de cela, il est conseillé de ne pas utiliser des objets en plastiques pour réchauffer des plats dans des micro-ondes, ou même en bain-marie. Il faut aussi éviter tous produits emballés dans des plastiques.

Même les jouets en plastiques pour enfants sont sujets à des perturbateurs endocriniens. Les entreprises ont fait l’effort d’enlever le bisphénol-A. Ceci étant, d’autres substances faisant partie de la fabrication de ces jouets sont encore des perturbateurs endocriniens. Il vaut mieux choisir des jouets en bois pour les enfants, afin d’éviter les effets nocifs de ces substances.

Les aliments sont aussi dans la ligne de mire

Certains aliments présentent aussi des substances perturbateurs endocriniens. Les aliments concernés sont surtout les aliments avec des conservateurs, mais aussi avec des produits en soja.

La présence des phyto-œstrogènes fait que le soja soit aussi un produit, à surveiller de près, en tant que perturbateurs endocriniens. Ceci étant, le soja est parmi les aliments phares des végétariens, pour remplacer la viande. De plus, des chercheurs essaient d’expliquer tant bien que mal, que le soja n’est pas aussi nocif, que l’on veut le faire croire.

Comment entretenir des lentilles sclérales ?
Endométriose : quels signes doivent m’alerter ?